Les dix engagements de Carmel Fontana

 

Le candidat de la liste « Agir pour Bergerac » veut faire de la sécurité une priorité. 

photo sud ouest 20 nov 2013

L’UMP Carmel Fontana, entouré d’une partie des membres de la liste « Agir pour Bergerac ». (photo émilie delpeyrat)

Candidat aux élections municipales de mars 2014, l’UMP Carmel Fontana tenait, mercredi soir, une réunion publique à la salle de l’Orangerie à Bergerac. L’occasion, pour lui, de présenter six nouveaux membres de sa liste « Agir pour Bergerac ».

Dans les mois à venir, Carmel Fontana pourra compter sur le soutien de la conseillère régionale UMP Josie Bayle (commerçante à la retraite), de la secrétaire départementale du nouveau centre, Marianne de Jaeger (fonctionnaire) et de l’UDI Catherine Larcher (historienne, retraitée). Il sera également entouré de l’UMP Michèle Merle (retraitée, ancienne collaboratrice du cabinet de maire de Nice), de l’UMP Jean-Michel Bourg (salarié des Cars Boulet) et de l’UMP Michel Siméon (retraité, vice-président du Cercle bleu de la SPA).

Carmel Fontana a également profité de la réunion publique pour présenter « les dix premiers engagements » de sa liste en faveur de « Bergerac et des Bergeracois ».

La sécurité, une priorité

Les deux premiers points portent sur la sécurité : le candidat UMP, qui projette de nommer un adjoint à la sécurité s’il est élu, promet « l’installation progressive de caméras de vidéo protection dans les zones sensibles ». Il s’engage également à lutter « contre le trafic de drogue et la mendicité agressive dans le centre-ville ».

En matière de santé, Carmel Fontana plaide pour « la mise en place d’un pôle de santé basé sur la complémentarité de l’hôpital et de la clinique ». S’agissant du centre-ville, la liste « Agir pour Bergerac » veut réhabiliter, par tous les moyens disponibles, la friche commerciale des « ex-Nouvelles galeries », et « créer un authentique cœur de ville ».

É. D.